Le bijoutier qui a tiré sur un agresseur n'est finalement pas libre : le procureur général et les proches parents font appel.

Le bijoutier de l'arrondissement gantois d'Oostakker qui a tiré et tué un agresseur en 2018 n'est pas encore définitivement acquitté. Les parties civiles et le procureur général ont fait appel de la décision de la chambre de commerce de Gand, qui a écarté l'homme des poursuites pour contrainte irrésistible. Les victimes et...

fr_BEFR